Accessibilité menacée

D’aucuns peuvent témoigner du dévouement des pharmaciens à l’heure actuelle en soutenant les médecins, parfois allant jusqu’à vérifier auprès d’eux si la prescription est bien dosée. D’ailleurs, certains gestes médicaux devraient leur être dévolus sans préjudices pour le Conseil des médecins. Ces derniers me semblent avoir la main haute en exerçant un contrôle excessif sur tout ce qui a rapport à la santé des citoyens. L’instauration des super infirmières se fait attendre ; quiconque je connais souhaiterait qu’elles entrent de plain-pied dans le système.  En effet, les pharmaciens prennent le temps de nous expliquer les tenants et les aboutissants de telle ou telle pilule. Et si besoin est, ils nous pressent de leur communiquer les  effets secondaires de certains médicaments. Ils ne ménagent pas leurs efforts face aux jeunes familles ou pour des conseils téléphoniques. Une véritable ruche qui travaille derrière le comptoir, car ils sont nombreux quand je vais renouveler mes prescriptions. Je n’ai vraiment rien à redire, tout le contraire. Je ne vois pourquoi le ministre voudrait faire d’autres coupures dans leur secteur.

Jean-Guy Daigle

En complément : http://www.ledevoir.com/societe/sante/485835/pharmaciens-devoues-bientot-inaccessibles

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *