AVEU, ENFIN !

En référence à l’Info@lettre de février 2012,

  cliquez ici

 
Jean CaretteMonsieur Bolduc a le mérite d’une franchise qui n’est pas courante, alors que la privatisation rampante et non toujours déclarée fait les ravages que chacun sait pour les avoir expérimentés. On aurait aimé lire ce genre de déclaration plus tôt ! Devons-nous comprendre que la lutte préélectorale a débuté au sein de la droite entre deux de ses factions rivales? Rappelons seulement que la santé n’est pas une marchandise négociable sur un marché ou dans un système public ou mixte, mais un droit pour tous, non selon ses moyens mais selon ses besoins.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *