«COMMENT TU FAIS ?» par Lê-Châu Nguyên

« Comment tu-fais »

Retraitée depuis quatre ans, je cours avec le temps et mon agenda ressemble à celui que j’avais au travail. Eh oui ! Retraitée ne veut pas dire se tourner les pouces et regarder les quatre murs.

Lundi, mercredi, vendredi. Dès neuf heures le matin, je pratique l’aqua-gymn au centre R.A. pendant cinquante minutes, dans une piscine remplie de femmes motivées et énergiques.

Retour à la maison, journaux, bouffe et, à quinze heures trente, cours de Sa Long Cuong (Arts martiaux et Chi Kung) jusqu’à dix-sept heures trente. Souper et téléromans, O, Unité 9, Au secours de Béatrice, Boomerang, District 31, je dévore presque toutes les séries québécoises.

Fatiguée ? Non, les dessins Mandala m’appellent et, tout en regardant Marina Orsini puis Entrée principale, deux émissions présentées en rediffusion, ma main utilise la panoplie de couleurs variées pour entrer dans la méditation de la créativité.

Une heure trente du matin, je force mes fesses à se lever de la chaise du salon. Un petit détour vers l’ordi pour lire les courriels, et voilà, mon corps peut parler. Il veut aller mesurer le lit qui lui crie : « viens t’en ! »

Mardi, j’aime le cours Pierr, cours  d’équilibre au même centre communautaire où je pratique le Sa Long Cuong. J’ai oublié de vous mentionner qu’au réveil, à sept heures, je fais trente minutes de Pilates au lit, avant d’aller à l’aqua-gymn.

Jeudi matin classe de Mandala. Encore au même centre. Nous sommes une dizaine de femmes qui colorent et partagent leurs « œuvres » avec des ho ! et des ha ! d’éloges devant les dessins magnifiques de leurs camarades. Dîner à la cafétéria avec Thérèse qui est dans la même classe que moi.
Vendredi, cours d’écriture le matin. L’après-midi, madame fait son marché et des « petites commissions ».
La fin de semaine, mon mari et moi allons au cinéma, ou au théâtre, ou nous faisons des sorties avec les amis, ou bien nous célébrons en groupe l’anniversaire d’un retraité.

L’année dernière, nous sommes parvenus à passer presque six semaines de vacances en croisière en Australie et en Nouvelle-Zélande, en novembre et décembre.

En janvier 2017, me couchant désormais trop tard, j’ai abandonné l’aqua- gymn et maintenant, le lundi et le mercredi, je fais quatre heures de Sa Long Cuong par jour et suis devenue assistante administrative pour la classe francophone Chi Kung SLC. Je mets en pause le cours Pierr pour le remplacer par les cours de natation. Audacieuse, à soixante deux ans dans le cours Eaudace, être à l’aise dans l’eau.

Mais comment tu fais ? Pas fatiguée ?

Les exercices deviennent une drogue pour moi. Activer la circulation sanguine, renforcer les articulations, marier respiration et mouvements. J’arrive à contrôler mon arthrose, je ne ressens plus de douleur, je suis en excellente forme et je veille tard pour réaliser un recueil de textes.

Bientôt je sortirai mon livre, mon bébé.

« Vieux retraités », « l’âge d’or », non !

Appelle-moi « la nouvelle vieille », « l’été indien » car le soleil m’appelle, le vélo m’attend…

 

18-05-2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *