Contre l’âgisme

L’article rappelle des chiffres qui vont interpeller la société québécoise dans pas grand temps. «Alors que 21 % de la population québécoise sera composée de personnes de 65 ans et plus d’ici 2026, ne serait-il pas justifié de créer le ministère de la Qualité de vie des aînés sans y associer d’autres causes?» Je ne crois pas cependant qu’il faille absolument un ministère pointu pour offrir un meilleur leadership. Comme il ne peut pas y avoir aussi un ministère de l’enfance, permettez-moi la comparaison… Ce qui est en jeu ici, c’est la solidarité intergénérationnelle. Oui à la nécessité d’un contrat social qui prendra en compte les groupes d’âges de la population québécoise.

Jean-Guy DAIGLE

 

Soit le lien suivant :

Comment se faire entendre!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *