DÉFI LANCÉ

En référence à l’Info@lettre de septembre 2012,

  cliquez ici

 
Jean-Guy Daigle
Le carré blanc froissé

La situation présente — pas dans deux ou trois ans — commande un redressement pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées qui n’ont pas le choix de terminer leurs jours dans un CHSLD. Je veux bien qu’on investisse beaucoup pour les soins à domicile, solution idéale. Mais nous avons tous été à même de constater la situation déplorable de certains vieillards dans certains CHSLD. Nous savons tous qu’il en manque d’abord pour soulager certains hôpitaux où ils traînent sans raison. Il faut en construire donc, et aussi en rendre d’autres plus adéquats dans les soins à donner à nos aînés. Mais qui donc va porter leur cause ? Vivement une cause à porter ensemble, jeunes et moins jeunes. Cette fois-ci, le carré blanc froissé parce que «Le blanc représente les cheveux blancs de nos aînés et l’aspect froissé, leurs conditions de vie». Êtez-vous prêts ? Y semble bien que nos politiciens ne le sont pas, tout attentionnés à d’autres chats à fouetter pour se faire élire coûte que coûte.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *