Des aînés en grève !

On savait que l’AQDR avait été fondée au début des années 1980 pour défendre et promouvoir les droits des retraités et des préretraités. On savait aussi que l’AQDR avait accumulé au fil des années une solide réputation d’efficacité citoyenne, aussi bien localement qu’au niveau national. On savait par ailleurs que l’AQDR avait traversé des crises internes, conflits de pouvoirs ou querelles d’egos surdimensionnés, qui avaient souvent paralysé son action collective. On savait enfin que les gouvernements fédéral ou provincial s’étaient toujours efforcés soit de censurer les interventions de l’AQDR, soit de récupérer ses prises de position, par exemple par le biais des subventions.

Ce qu’on ne savait pas encore, c’est que les retraités pourraient… se mettre en grève un jour : c’est la résolution prise par la section sherbrookoise de l’AQDR, qui a décidé de faire du premier mai une journée de grève de protestation contre les politiques libérales et néolibérales d’austérité.

Je salue cette initiative, à travers laquelle je vois un dépassement et un élargissement de la grève à ceux et celles qui, privés ou sortis du marché de l’emploi, ne manquent cependant pas de travailler socialement pour le changement et la justice. Où on s’aperçoit donc que si les retraités ne fournissaient pas des services bénévoles indispensables, la société serait privée d’un précieux apport économique et social.

Voici le texte du communiqué de la section AQDR de Sherbrooke:

Pourquoi UNE journée de grève le 1er mai 2015?

 

…Parce que le gouvernement s’attaque aux droits humains

…Parce que le gouvernement veut tarifer l’accès aux soins de santé

…Parce que le gouvernement veut favoriser la privatisation des services publics

…Parce que le gouvernement impose des mesures d’austérité qui appauvrissent la population

…Parce que les organismes en défense collective des droits sont menacés

…ETC

 

L’AQDR Sherbrooke sera en grève le 1er mai prochain et lors de cette journée, il n’y aura aucun « service » habituel de rendu (répondre au téléphone, renouveler une carte de membre, référer un retraité dans le bon organisme, recevoir une aînée qui a besoin d’aide, car les soins à domicile qu’elle recevait du CSSS ont été coupés…austérité oblige). Lors de cette journée, l’AQDR Sherbrooke organisera un déjeuner-causerie où les membres pourront discuter des coupures qui nous affectent toutes et tous et des mesures d’austérité imposées. Nous allons faire de l’éducation populaire autonome! Une action pourrait découler de cette rencontre.

 

Et si une personne aînée a besoin d’aide lors de cette journée?

Et que se passe-t-il des aînés vulnérables lors de cette journée?

 

Nous vous retournons ces questions :

Que se passe-t-il alors les samedis et dimanches?

Que se passe-t-il les jours fériés?

Que se passe-t-il le 25 décembre?

Choisir de privilégier les services aujourd’hui c’est accepter que demain soit pire et que probablement nous choisirons encore de privilégier les services cette journée-là, ce qui empirera encore les choses et cette boucle sera sans fin.

Choisir la grève le 1er mai c’est choisir de travailler pour un avenir meilleur !
C’est s’attaquer aux causes plutôt que de se concentrer sur ses effets !

Le message sur notre boîte vocale va référer les personnes au CSSS ou à leur député. Ce 1er mai c’est pour les personnes vulnérables, les retraités-es et préretraités-es, les personnes handicapées, les femmes et les enfants. Nous croyons à une société plus juste, à des services et soins de santé publics gratuits, accessibles à tous et de qualités, à des logements accessibles et abordables, à la sécurité des personnes aînées et vulnérables, au revenu décent, au transport public adapté, au respect des droits humains. Le 1er mai, nous serons en grève!

 

Isabelle Guérard

Coordonnatrice

AQDR Sherbrooke

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *