EUTHANASIE EN DÉBAT

Jean-Guy DaiglePuisqu’il est lancé le fameux débat redouté par plus d’un, allons au fond des choses pour éclairer nos lanternes. En sachant bien qu’une législation n’est pas pour demain d’autant plus que le débat engagé aurait dû se faire sur la plate-forme fédérale, instance politique qui peut accoucher d’une loi. Débat qui peut donc s’engager dans une certaine sérénité parce qu’il n’y a pas d’urgence en la demeure. Même si notre ami Foglia a conclu à l’inutilité de la commission d’étude. Même si mon idée était déjà faite, allant dans le sens d’un débatteur plus que de l’autre. J’endossais déjà le point de vue de David Roy qui y a réfléchi depuis longtemps. Pour faire bref, au plus sacrant, investissons dans les soins palliatifs. Le débat ne sera jamais terminé, j’en conviens.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *