Habiter ses rêves

HABITER SES RÊVES

 

 

 

Don Quichotter son imaginaire.

Ne pas fuir la réalité, mais vouloir l’embellir ;

ni sortir de la vie,

mais y rentrer du possible

et trouver des lieux pour domicilier l’utopie.

 

Comme le marin au port

rêve à de nouveaux départs

pour dépasser l’horizon.

Comme le professeur

rêve à sa nouvelle rentrée

en travaillant sa méthode.

Comme le chômeur

rêve à son futur emploi,

histoire de gagner sa vie dignement.

Comme l’épargnant

investit de nouveaux fonds

pour préparer l’avenir.

 

Soyons réalistes :

rêvons l’impossible.

Ça permettra peut-être

qu’en nous habitant, il advienne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *