La FARQ appuie la campagne de la FTQ

Jacques Beaudoin, président de la FARQJe suis président de la Fédération des associations de retraités(es) du Québec (FARQ)

La FARQ appuie dans son ensemble la campagne de la FTQ pour sécuriser et augmenter les revenus de retraite de tout le monde et pour faire en sorte que les prestations soient à l’abri des soucis.

Malgré l’opinion contraire de certains auteurs, nous croyons que le taux de remplacement du revenu de travail à 70% est un minimum nécessaire pour maintenir un niveau de vie convenable à la retraite. La FARQ se préoccupe particulièrement de la sécurité des rentes à être payées aux retraités. Trop souvent ces dernières années avons-nous été témoins de ces milliers de retraités à travers le Québec qui ont vu leur rente amputée parfois même jusqu’à 50% à cause de la faillite de leur ex- employeur. J’ai personnellement constaté à Lévis aux Chantiers maritimes que des travailleurs, aujourd’hui à la retraite, avaient vu leur rente qui était environ de 800$ par mois, ce qui n’est surement pas une grosse pension, réduite à un peu plus de 400$ suite à la faillite de l’entreprise. Quand on entend que les travailleurs ou travailleuses qui possèdent un fonds de pension sont des privilégiés de la société, il faudrait me semble être un peu plus sérieux et cohérent dans ce genre d’affirmation,  car la réalité est parfois bien différente. De plus il ne faut pas oublier que les rentes sont une partie du salaire déjà payé et déposé dans la caisse de retraite.

Y-a-t-il un seul travailleur aujourd’hui qui peut affirmer avec certitude que les cotisations qu’il verse en ce moment à sa caisse de retraite lui procureront la rente qu’il espère et qu’on lui promet ? Les ex-travailleurs de Mine Jeffrey à Asbestos, ceux des chantiers maritimes de Lévis-Lauzon, ceux des Aciers Atlas de Sorel Tracy, ceux de la compagnie Aleris de Cap-de-la-Madeleine et d’autres encore,  en particulier ceux d’AbitibiBowater qui risquent de connaître le même sort, peuvent témoigner du contraire et nous interpellent tous et toutes pour que cessent les coupures de rente dans les cas de faillite d’entreprise.

D’un autre côté, après de nombreuses années de loyaux services auprès d’employeurs, les retraités aspirent à une retraite paisible. Ils ne veulent pas et ne peuvent pas assumer le risque d’une faillite à même leurs prestations de retraite alors que le régime de retraite est maintenu déficitaire pour financer une entreprise qui est en difficulté financière. La FARQ est intervenue à différents niveaux ces dernières années pour que cessent ces situations et les coupures de rentes, non seulement en faveur des retraités actuels mais aussi pour tous ceux et celles qui prendront leur retraite dans les années à venir. Voilà pourquoi nous avons réclamé à différentes occasions des modifications législatives pour que les retraités aient une meilleure place au sein de leur régime de retraite et qu’ils soient partie prenante des décisions les concernant. Ces droits démocratiques, nous les avons réclamés non pas par opposition ou en diminution des droits de l’ensemble des participants, mais comme renforcement contre ceux qui s’y opposaient, c’est-à-dire les représentants du grand capital.

À l’instar du mouvement ouvrier européen en particulier français qui refuse que le règlement des crises et des spéculations du capital se fasse entre autres sur le dos et au détriment des retraites, et je pense qu’on devrait profiter de cette occasion pour manifester notre solidarité à ce grand mouvement de protestation. Ici au Québec où la situation n’est pas véritablement différente, il est heureux que la FTQ lance aujourd’hui cette campagne de sensibilisation et de revendications pour tous les québécois et québécoises( voir le document complet). Campagne qui se donne comme objectif de sécuriser et d’augmenter les revenus de retraite afin que justement ceux et celles qui sont à la retraite ou qui le seront demain puissent être assurés d’un minimum financier pour vivre convenablement cette étape de la vie et à l’abri des soucis que connaissent un certain nombre d’entre nous.

La FARQ appuie cette campagne et souhaite ardemment que l’ensemble du mouvement ouvrier organisé trouve les moyens d’emboîter le pas Voir certains organismes qui appuient.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *