La maltraitance à dénoncer à tout prix…

Faire de la politique autrement : en voici un autre cas où l’on devrait s’atteler ensemble à la tâche et ne pas faire de politique partisane sur ces questions essentielles. Je veux  parler de la maltraitance des personnes vulnérables. Le projet de loi 115 doit inclure l’obligation de la dénonciation de toute forme de maltraitance dans les centres d’hébergement par les employés qui y travaillent. J’applaudis à Mme Marguerite Blais, ex-ministre libérale responsable des aînés de s’associer au député de la CAQ pour signer une lettre citoyenne exigeant cette dénonciation à tout prix.

Jean-Guy Daigle

Soit le lien suivant :

http://plus.lapresse.ca/screens/8c859663-8d69-4072-8d62-3ad17eb57f94%7C_0.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *