LA MAMIE

Monik FaucherOdette la poète… à 89 ans, elle parvient à remuer bien des cœurs avec ses paroles toutes simples qui traduisent la réalité toujours déplorable, du « placement » des vieux dans un centre, et ceci avec une parcelle d’illusion : «Tu seras bien, Mamie!»

J’ai mal pour tous ces vieux qui s’ennuient entre quatre murs froids et sans vie… Odette la poète, comme j’aimerais lui ressembler rendue à son âge et porteuse d’un message qui dérange!…

Mais pourquoi attendre à cet âge pour être la voix des sans-voix?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *