Le Centre Vidéotron : le Stade olympique de Québec?

Avant même la construction de l’amphithéâtre de Québec, des spécialistes avaient soulevé des doutes sur la rentabilité de cet équipement dans ce marché, tout de même restreint du Québec. Ces spécialistes paraissaient, si je me souviens bien, encore plus sceptiques sur l’intérêt de ce qui est devenu le Centre Vidéotron, s’il n’y avait pas d’équipe professionnelle de hockey, une perspective qui semble s’éloigner toujours davantage de Québec. En effet, on apprend, le 7 décembre, que Seattle représente une autre phase de l’expansion de la LNH, après Las Vegas, il y a quelque temps.

Dans un article de L’Actualité en date du 16 juin 2016, Jean-Philippe Cipriani soulignait, d’une part, que « Le rejet de la candidature de Québec dans la LNH offre un chapitre de plus dans le livre des doutes quant à la rentabilité du Centre Vidéotron. » et, d’autre part, que le promoteur de spectacles Michel Brazeau, prédisait un gouffre financier. Même le maire Labeaume semblait impatient, au printemps dernier, d’après un article du Journal de Québec, que le Centre Vidéotron fasse des profits. La situation paraît pour le moins délicate, quand on s’aperçoit, grâce à un article paru le 7 décembre, que le nombre d’employés de cette infrastructure a fondu du tiers depuis son ouverture. D’après le syndicat, en moyenne, un employé du Centre Vidéotron travaille 8 heures par mois. C’est donc dire que l’activité y est faible.

D’après un article paru dans La Presse, le 12 septembre 2016, le président du conglomérat Québécor affirmait que ça prendrait environ 5 ans avant d’être fixé sur la rentabilité du Centre Vidéotron. Cela nous reporte donc à 2021.

Est-ce que l’envoi du Marché du Vieux Port dans le secteur d’Expo cité ne représente pas un « plan B » du point de vue de la Ville de Québec? Est-ce que l’animation amenée par la présence de ce Marché favoriserait-elle vraiment la tenue d’événements au Centre Vidéotron, ça reste à voir. Je crois toutefois que ce plan B est fondé sur une fausse prémisse, le Marché situé actuellement au cœur du Vieux Québec a un charme indéniable, attire un flot de touristes, des environs de la région, voire de plus loin, il est cependant loin d’être évident que les citoyens qui fréquentent maintenant le Marché du Vieux Port fassent le saut dans un autre quartier et que ce transfert de quelque chose qui fonctionne bien maintenant soit « instantanément » un succès, malgré le désir du maire et de son équipe – un peu comme le fait que beaucoup de gens sont allés visiter le Centre Vidéotron, mais le nombre de jours d’occupation y est relativement faible.

On peut donc s’interroger sur l’avenir de cet équipement dans une telle perspective. La rentabilité ne viendra qu’avec la tenue d’événements, mais sans employés en nombre suffisant et disponibles à ce moment, il est difficile d’en tenir. On peut également se questionner sur les investissements en transport nécessaires pour faire en sorte que les soirs où il y a des événements courus, qu’il soit possible de sortir du périmètre d’Expo Cité dans un temps acceptable – on a pu tous constater qu’il y avait des ratés à cet égard. La Ville et le gouvernement du Québec ont injecté 7, 2 millions $ pour améliorer l’accès au Centre Vidéotron selon Le Soleil en 2015, de même qu’elle a fourni des policiers pour aider à la gestion de la sortie des automobilistes à la suite d’événements. Enfin, rappelons que des navettes ont également été mises en place.

Que fera la Ville si son plan B ne fonctionne pas, si l’animation amenée par le Marché en 2019 (théoriquement, c’est l’année de l’ouverture de ce Grand Marché), ne génère peu ou pas de retombées en termes d’événements au Centre Vidéotron? Les citoyens de Québec devront continuer à assumer les coûts inhérents au contrat signé avec Québécor, un contrat, c’est la parole donnée, ça doit être respecté. Faudra-t-il prévoir d’autres coûts en sus de ceux déjà évoqués?

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *