«LE CHEMIN SE FAIT EN MARCHANT» ANTONIO MACHADO

En référence à l’Info@lettre d’avril 2013

  cliquez ici

 
Jean Carette
Vient de s’éteindre à près de cent ans, un géant, pour ne pas dire un «grand homme», Stéphane Hessel, l’auteur de ce petit texte titré «Indignez-vous» et qui aura fait le tour du monde. J’aimais ce vieillard indigné et résistant. Il restera pour moi la figure emblématique de la retraite active et citoyenne que je cherche et m’évertue à promouvoir : ne jamais baisser le bras ni se laisser endormir, intervenir à temps et à contretemps pour la justice et l’égalité, appeler aux changements globaux et nécessaires, tisser des réseaux de solidarité et dégager des pensées nouvelles du social. Au plan personnel, c’était un homme pétri de culture, aimant les poètes et les déclamant souvent, chrétien convaincu, amoureux des Cévennes et de «l’autre» France qui bouge. Avec Edgar Morin, voilà deux vieux qui persistent à consacrer toute l’énergie de leur âge à changer le monde. Heureusement ces deux résistants-là ne sauraient jamais mourir dans ma mémoire, car ils y re-suscitent l’élan et l’espoir.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *