Plan gouvernemental

C’est en grande pompe et avec une stratégie de communication très efficace que Madame Charbonneau a lancé le deuxième plan gouvernemental contre la maltraitance qui sera financé à hauteur de 45,8 millions entre 2017 et 2022, soit environ 10$ par aîné et par an.

Madame la ministre a le sourire facile devant les caméras, mais on ne peut pas dire que ce plan est à la hauteur des besoins. Paul G. Brunet, président du Conseil Provincial des Malades, n’a pu que dire : «Le plan passe à côté des bonnes pratiques pourtant connues et réclamées par les experts, les usagers et le CPM depuis fort longtemps déjà… le gouvernement « devrait avoir honte de laisser choir sur les citoyens la responsabilité d’un environnement exempt de maltraitance, alors que par les restrictions budgétaires qu’il impose aux CHSLD, il a fait dire à des usagers qu’il est lui-même maltraitant »…

Quant à la présidente de l’AQDR, Judith Gagnon, toujours confiante : « C’est un pas vers le mieux-être. Est-ce que ça va enrayer tout? Je ne crois pas. Est-ce que ça va plus loin? Oui, je le crois.»

De quoi encourager une ministre à compléter ses sourires par des actions concrètes et des financements adéquats.

Jean CARETTE

Soit le lien suivant : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/publication/Documents/plan-action-maltraitance-2017-2022.pdf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *