PRINTEMPS VELOURS

photo_036

Faut-il « chanter la pomme » au printemps pour qu’il vienne enfin réchauffer nos corps et nos coeurs? Alors j’ose!!!
………………………

À toi printemps velours artiste émérite
Peintre renaissance amoureux du temps
Que l’hiver moribond cède aux doux instants
Pour que soleil de joie dans nos regards éclate
La ribambelle ailée ravive le ciel triste
Montagnes et forêts regagnent couleurs d’antan
La terre jubile d’envie et nos doigts tout autant
Piaffent d’impatience de palper vie présente
Saison de folle ivresse illumine nos cœurs
Gonflés d’exaltation, en choeur bourgeons et fleurs
Se gorgent de pluies douces et de pur oxygène
Bienvenue chaud soleil généreux comme un dieu
Fais-nous rire et danser, que s’éclatent sans gêne
Nos jeux et cris de joie et nos festins copieux

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Monique L'Heureux dit :

    Ma chérie,
    jamais je ne pourrai vous accoter dans vos rimes , moi je ne suis qu’une messagère et non une poétesse comme vous.
    De Joyeuses Pâques avec beaucoup d’amour et de fleurs qui vous entourent.
    XXX MO XXX

  2. Monik Faucher dit :

    Rien à dire après Verlaine! une chance que nos plumes se sont aiguisées avant lui… Maintenant c’est gênant…

    Mais on ne fera pas nos vilaines
    Même après Verlaine
    Nos rimes incertaines
    Et nos petites rengaines
    Ajusterons leurs antennes
    Alors… à la prochaine!

  3. Monique L'Heureux dit :

    HÉ !!! Les filles vous avez aiguisés vos crayons pour nous faire une belle présentation printanière. Bravo!!!!
    Moi je vais vous citer un poème que j’adore depuis plus de 20 années.
    Paul Verlaine.
    « Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
    Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
    Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
    Et qu’à vos yeux si beaux l’humble présent soit doux.

    J’arrive tout couvert encore de rosée
    Que le vent du matin vient glacer à mon front.
    Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée
    Rêve des chers instants qui la délasseront.

    Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
    Toute sonore encor de vos derniers baisers;
    Laissez-la s’apaiser de la bonne tempête,
    Et que je dorme un peu puisque vous reposez. »

    Quoi dire après un si beau texte?
    Jouissez-en.

  4. Monik, merci pour ton très beau texte. C’est toujours agréable de te lire.
    Le printemps c’est ma saison préférée. Le soleil qui fait fondre la neige et qui laisse la place aux crocus, aux jonquilles… Le vert des nouvelles feuilles dans les arbres que je trouve sublime. Le temps des sucres. La pluie qui fait le ménage de la nature. Plus de liberté pour se déplacer, fini les tempêtes, le verglas, les pneus d’hiver, les garages Tempo,les bottes,etc…
    Le printemps c’est le renouveau et c’est aussi la renaissance.
    Bon et beau printemps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *