QUE LAISSERONS-NOUS EN HÉRITAGE?

Nous sommes à l’âge d’y penser. Certains y ont vu il y a déjà nombre d’années. D’autres attendent patiemment en feignant de ne pas savoir. Qu’est-ce au juste que l’héritage à laisser? Il pourrait être de trois ordres: matériel, moral et intellectuel.

Nous avons tous et toutes gagné notre vie et nous sommes à l’étape de dépenser. Si nous sommes ici, c’est que nous avons travaillé fort pour jouir de notre retraite dans un certain confort. Les années filent en douceur et nous sommes dans la plénitude de la vie. La partie matérielle d’un héritage s’est bâtie au fil des ans et c’est à chacun et chacune de planifier sa succession, ses volontés dans ses moindres détails.

Quant à la partie morale, elle peut se faire à partir d’un message écrit ou même enregistré ou filmé à laisser à ceux qui nous suivront. Enfin la partie intellectuelle peut presque se confondre avec la partie morale. Elle consiste peut-être dans des documents, des photos, des vidéos ou encore dans l’histoire de notre vie que nous écrirons dès maintenant, si ce n’est pas déjà sur la planche, pour la laisser à ceux des nôtres qui en prendront connaissance le soir au coin du feu.

L’abondance dans laquelle nous vivons devrait nous faire apprécier ce dont nous jouissons en songeant à ceux qui ont moins, parfois même autour de nous. Il ne s’agit pas toujours de bien matériel: on peut le deviner. Nous faisons confiance en l’avenir pour éviter de sombrer dans des attitudes pessimistes sinon dépressives. S’il fait beau aujourd’hui on savoure cette journée en accumulant des réserves d’optimisme pour les jours sombres ou peu ensoleillés. En somme c’est une façon joyeuse d’envisager la vie, façon qui devient communicative et ainsi toute la maisonnée en profitera. Et c’est de cet esprit que les plus jeunes qui nous suivent s’inspireront.

Quoiqu’il en soit, vivre ou écrire sa vie peut constituer le meilleur héritage qui vaut bien souvent plus que les biens matériels, car le souvenir en devient ineffaçable dans l’âme de ceux que nous aimons.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *