SOUFFRIR SEUL ET EN SILENCE

En référence à l’Info@lettre de juin 2013,

  cliquez ici

 
Jean-Guy DaigleAvait lieu en début de mai, la Semaine nationale de la santé mentale qui a donné l’occasion de dévoiler quelques statistiques inquiétantes concernant les aînés. D’abord 13 % des personnes âgées vivant à domicile souffrent de dépression. Ce qu’on ne crie pas sous tous les toits, comme le fait que 10 aînés par mois se suicident. Comme on l’entend souvent, les personnes âgées ne veulent pas se plaindre, ne veulent pas non plus devenir un poids pour leur entourage, ce qui les pousse à garder le silence. Disons plutôt souffrir en silence. Pour répondre à cette situation quelque peu préoccupante, la Fondation des maladies mentales a mis sur pied un programme de sensibilisation à l’anxiété et à la dépression qui s’appelle Agir à tout âge. À cet égard, il n’y a pas d’âge, il faut applaudir la création de Solidaires pour la vie pour mettre en branle un système de dépistage et de prévention.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *